Les différents moteurs de stockage de MySQL

Image non disponible


précédentsommairesuivant

XII. Le moteur Falcon

  • Licence : MySQL AB
  • Version de MySQL : 6
  • Type : Transactionnel
  • Domaines d'application : Application nécessitant une fiabilité de l'information avec une gestion des transactions au même titre que le moteur InnoDB.

XII-A. Description

Suite au rachat de la société InnoSoft par Oracle, MySQL AB a voulu répondre aux inquiétudes des personnes utilisant InnoDB. MySQL créa son propre moteur transactionnel sous le nom de Falcon.

Falcon sera disponible par défaut avec la version 6 de MySQL, mais il est déjà disponible en téléchargement sur le site de MySQL. Falcon n'a pas pour but de remplacer InnoDB immédiatement, car sa sortie est fréquemment reportée. MySQL AB n'a pas souhaité faire une copie d'InnoDB mais plutôt améliorer son utilisation et s'adapter aux nouvelles missions auxquelles MySQL fait face. D'après ses auteurs, Falcon répond aux nouvelles contraintes du Web 2.0, une gestion du crash beaucoup plus perfectionnée, gestion du crash serveur, une meilleure gestion des index de tables ...

Malgré ces bonnes volontés, une ombre plane au-dessus de Falcon. D'après des tests de performances, ce moteur serait très en retard par rapport à InnoDB et MyISAM.

Nous pouvons le mettre sur le compte d'un défaut de jeunesse, et MySQL AB travaille encore dessus afin d'améliorer les performances pour la sortie finale.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2008 Developpez.com. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.